« PAS » Projet d’action sociale – Volontariat

  • Le PAS – Projet d’Action Sociale 

Le Projet d’Action Sociale (PAS) Roumanie existe depuis 1997 au lycée Franklin Saint-Louis-de-Gonzague, sous diverses formes. Depuis 2008, le PAS s’inscrit dans le cadre du partenariat entre SER et STEA.

Chaque année, des élèves en classe de première du lycée Saint-Louis de Gonzague y participent. Il consiste en un projet monté de A à Z par ces élèves tout au long de l’année, de la rédaction d’un dossier à la préparation du projet en lui-même. Ils sont encadrés par des accompagnateurs, membres de SER ayant eux-mêmes participer au PAS.

Tout au long de l’année, ils vont donc rédiger un dossier qu’il vont envoyer aux donateurs (particuliers, entreprises) dans le but de lever des fonds pour leur projet. Ils vont également organiser des évènements : un concert, des actions de sensibilisation…
Vient ensuite la phase de préparation du projet sur place, avec l’apprentissage des bases de la langue roumaine, la préparation du séjour, ou l’achat du matériel.

Aux vacances de Pâques, c’est le grand moment de la concrétisation du PAS. Après des mois de préparation, les élèves et les accompagnateurs s’envolent pour la Roumanie. Jusqu’en 2008, ils allaient apporter leur aide dans des orphelinats ou des maisons familiales.
Depuis 2008 et le partenariat de SER avec l’association Stea, le PAS organise des camps de vacances avec des jeunes des rues de Stea dans la région de Satu Mare. Pendant huit jours, les élèves partagent le quotidien de jeunes des rues, et organisent avec eux des activités ludiques.
Ce camp permet aux jeunes roumains de rencontrer d’autres adolescents, qui s’intéressent véritablement à eux et avec qui ils peuvent nouer une relation d’égal à égal. Ce camp est également l’occasion d’adopter des habitudes d’hygiène et de vie en société.
Ce camp est un outil pédagogique sans égal pour les intervenants sociaux de STEA : il leur permet de partager d’analyser les comportements de chaque jeune et leur interaction avec les autres. Il permet également de déceler les problèmes psychologiques pouvant atteindre certains bénéficiaires.

Depuis 2012, un groupe du « PAS  Roumanie » anime le centre de jour de Stea. Le groupe est alors directement confronté à la situation extrêmement précaire des jeunes de la rue, en leur rendant visite directement sur leurs lieux de vie et leur apportant une aide concrète. Cette action permet aux intervenants sociaux du centre de jour de bénéficier d’une aide significative et bienvenue, Stea recevant chaque jour entre vingt et trente jeunes.

Les accompagnateurs du « PAS Roumanie » sont présents sur place en tant qu’encadrants et membres de l’association : ils n’ont pas vocation à organiser le camp. Celui-ci est totalement pris en charge par les jeunes, et c’est l’objectif visé par l’association SER : que les jeunes du « PAS Roumanie » puissent repartir en Roumanie de manière autonome.

Le Projet d’Action Sociale (PAS) est une expérience dont on rentre avec le sentiment de vouloir faire plus, de revenir.

DSC_1872

PAS Roumanie 2014

F1000006

PAS Roumanie 2014

PAS Roumanie 2015

PAS Roumanie 2015

 

  • Les camps d’été

C’est pourquoi des groupes d’anciens du PAS se forment pour repartir l’été, souvent avec des amis qui ne sont jamais partis, pour leur faire découvrir et partager leur aventure. Le déroulement sur place est similaire au PAS, sauf que le groupe est devenu autonome.

  • Et moi ?

Certains n’ont pas la chance d’être partis en Roumanie avec le PAS ou avec un groupe d’été, mais ont le désir de vivre cette expérience. Ils peuvent alors contacter :

Marie d’Harcourt, Vice-Président de l’association mariedharcourt@hotmail.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>