L’équipe de SER

Les membres de l’association Solidarité Enfance Roumanie sont exclusivement bénévoles.

Le bureau de l’association compte quatre membres :

- M. Dan Adrian Michaloux, Président
- Mme. Marie d’Harcourt, Vice-Présidente
- Mme Justine Blondeau, Secrétaire Générale
- Mme Philippine Rautureau, Trésorière

Dan Adrian Michaloux, Président de Solidarité Enfance Roumanie

« Avec Benoit Pradier, ancien élève de Franklin – Saint Louis de Gonzague, nous avons créé SER. Etant d’origine roumaine et connaissant l’investissement international du collège dans lequel étaient scolarisés mes enfants, j’ai proposé de donner naissance à un couloir humanitaire vers la Roumanie. C’était en 1989. »

Quelle expérience retirez-vous de ces années passées à tenter de faire bouger les choses ?

« Un sentiment de fierté du chemin parcouru, mais également de stupeur de ce qu’il reste à accomplir, alors même que notre terrain d’action est un pays européen avec une longue histoire, une longue civilisation. il existe encore aujourd’hui, à deux heures d’avions de Paris, le même genre de terrain d’action qu’en Afrique. « 

Aujourd’hui, quel est votre rôle au sein de l’association ?

« Président de l’association et médecin rhumatologue dans la « vraie vie », j’ai un rôle d’animateur, d’analyste et d’écoute. Je suis très reconnaissant d’avoir une telle équipe exécutive autour de moi. Cette équipe est composée exclusivement de participants du PAS et ils font désormais la totalité du travail. Avec si peu de monde, on arrive à réaliser pleins de choses ; c’est extrêmement satisfaisant. »

Marie d’Harcourt, Vice-Présidente

Comment as-tu « rencontré » SER ?
« J’ai découvert l’association et la Roumanie en 2005, je n’avais que 16 ans. Un premier séjour d’une semaine dans un orphelinat a suffi à m’ouvrir les yeux et à me donner envie de m’engager pour d’autres jeunes, pour nos voisins pourtant si défavorisés. Les séjours se sont suivis sans se ressembler, agrémentés de rencontres toujours plus fortes. Mon désir de faire progresser les projets de l’association ne m’a depuis jamais quitté. »

Quel est ton rôle au sein de l’association ?
« J’ai d’abord été simplement bénévole, puis j’ai aidé à organiser le séjour d’autres français que j’accompagnais, avant de m’engager plus sérieusement dans l’association.

Je suis désormais vice-présidente, ce qui me permet d’épauler le président et le bureau dans toutes les décisions, démarches administratives, financières, les questions de stratégie, la communication, le recrutement de bénévoles, la coordination avec nos partenaires etc. »

Justine Blondeau, Secrétaire générale

Comment as-tu « rencontré » SER ?
« J’ai découvert l’association et la Roumanie après mes études en 2013, lors d’un road-trip de 6 mois à travers l’Europe de l’Est. Nous n’avons passé qu’une semaine à Satu Mare mais avons pu nous rendre compte du gros travail réalisé par cette association auprès des jeunes défavorisés, et du chemin restant à parcourir ».

Quel est ton rôle au sein de l’association ?
« Je suis secrétaire générale, et donc en charge de tout le côté administratif. Mais surtout, je participe à toutes les réunions et décisions en partenariat avec le Président et le Vice-Président, ce qui me permet d’être réellement impliquée dans la vie de l’association et ses missions ».

Philippine Rautureau, Trésorière

Comment as-tu « rencontré » SER ?
« J’ai découvert l’association et la Roumanie  à 16 ans avec le Projet d’Action Sociale organisé par le lycée Franklin Saint-Louis-de-Gonzague. Cela a été ma première expérience bénévole, et j’ai souhaité rester impliquée à mon retour en France ».

Quel est ton rôle au sein de l’association ?
« Je suis trésorière, je gère le budget de l’association. Je suis donc impliquée dans tous les choix stratégiques de a vie de l’association ».

 Antoinette Le Gouvello : Commission Psychologie 

Comment as-tu « rencontré » SER ?
« Psychologue clinicienne, c’est en première que je découvre SER alors que je pars comme volontaire à Satu Mare lors d’un des voyages du PAS. Touchée par ces jeunes et le projet de l’association, j’ai depuis évolué avec SER en tant qu’élève volontaire, puis accompagnatrice des voyages et enfin en créant et prenant en charge la Commission Psychologie. »

Qu’est-ce que la Commissions Psychologie et quel y est ton rôle ?
« C’est bénévolement qu’aujourd’hui je mets mes compétences de psychologue au service de l’association SER et de notre partenaire STEA en Roumanie, en soutenant les assistants sociaux, éducateurs et volontaires dans leurs actions avec les jeunes des rues par des actions de formation mais également d’analyse des pratiques professionnelles. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>